La nouvelle version de LXQt 1.0.0 est déjà sortie et voici ses nouveautés

Après six mois de développement, le lancement de la nouvelle version de LXQt 1.0 développé par toute l'équipe de développement LXDE et les projets Razor-Qt. Au départ la sortie de 1.0 devait coïncider avec la mise en œuvre du soutien à Wayland, y puis pour apporter un soutien à Qt 6, mais à la fin ils ont décidé de ne pas être liés à quoi que ce soit et ont formé la version 1.0.0 au lieu de 0.18 sans raison particulière, signe de la stabilité du projet.

L'interface LXQt continue de suivre l'organisation classique du bureau, offrant une apparence moderne pour améliorer l'expérience utilisateur. LXQt se positionne comme une continuation légère, modulaire, rapide et pratique du développement des ordinateurs de bureau Razor-qt et LXDE, incorporant les meilleures fonctionnalités des deux boîtiers.

Principales nouveautés de LXQt 1.0.0

LXQt version 1.0.0 pas encore adapté pour Qt 6 et nécessite Qt 5.15 pour fonctionner (Les mises à jour officielles pour cette branche sont publiées uniquement sous une licence commerciale et les mises à jour gratuites non officielles sont générées par le projet KDE). Wayland n'est pas encore officiellement pris en charge, mais il y a eu des tentatives réussies pour exécuter des composants LXQt à l'aide du serveur composite Mutter et XWayland.

Dans LXQt Panel, il est implémenté un nouveau plugin "Custom Command", qui permet d'exécuter des commandes arbitraires et affichez le résultat de votre travail sur le tableau de bord. Le menu principal offre la possibilité de faire glisser et déposer les résultats de la recherche. Amélioration de la gestion des icônes indiquant l'état du système (notificateur d'état).

PCManFM implémente la prise en charge des "logos", qui peuvent être liés via le menu contextuel vers des fichiers ou des répertoires arbitraires. Dans la boîte de dialogue pour travailler avec des fichiers, des options ont été ajoutées pour épingler un élément sur le bureau et afficher les fichiers cachés, la possibilité d'appliquer de manière récursive des paramètres de personnalisation aux répertoires a été implémentée, et il y avait aussi un amélioration de la mise en œuvre du défilement fluide de la molette de la souris, en plus que Ajout de boutons pour monter, démonter et éjecter un lecteur dans le menu contextuel à partir de l'élément "ordinateur : ///".

Il est également souligné que ajout d'options à la visionneuse d'images pour contrôler l'affichage du menu et de la barre d'outils, placez les fichiers supprimés dans la "corbeille", modifiez la résolution des vignettes, modifiez la position du panneau des vignettes et désactivez l'anticrénelage lors de la mise à l'échelle et ajoutez la possibilité de renommer les images à la place sans ouvrir les vignettes. dialogue séparé. Ajout d'une option de ligne de commande pour s'exécuter en mode plein écran.

De quoi autres changements qui se démarquent:

  • Le mode Ne pas déranger a été ajouté au système d'affichage des notifications.
  • Dans l'interface de configuration de l'apparence de LXQt, la possibilité d'écrire et de lire la palette Qt est implémentée.
  • Une nouvelle page "Autres paramètres" a été ajoutée au configurateur, contenant plusieurs sous-paramètres qui ne rentrent pas dans les catégories existantes.
  • Un commutateur a été ajouté à l'indicateur de gestion de l'alimentation pour suspendre temporairement la vérification de l'activité du système (pour empêcher les modes d'économie d'énergie de s'activer lorsque le système est inactif) pendant une période de 30 minutes à 4 heures.
  • L'émulateur de terminal fournit des guillemets pour les noms des fichiers insérés transférés par la souris en mode glisser-déposer. Correction de problèmes avec l'affichage du menu lors de l'utilisation du protocole Wayland.
  • Ajout de deux nouveaux skins et correction de problèmes avec les thèmes précédemment suggérés.
  • Dans le programme de travail avec les archives (LXQt Archiver), une demande de mot de passe est implémentée pour accéder aux fichiers avec des listes de fichiers cryptés.

Pour en savoir plus à propos de la sortie de cette nouvelle version, vous pouvez les vérifier dans le lien suivant. 

Si vous souhaitez télécharger le code source et le compiler vous-même, sachez que c'est hébergé sur GitHub et il relève des licences GPL 2.0+ et LGPL 2.1+.

Quant à la compilations de cet environnement, on les trouve déjà dans la plupart des distributions Linux, par exemple pour Ubuntu (LXQt est proposé par défaut dans Lubuntu), Arch Linux, Fedora, openSUSE, Mageia, Debian, FreeBSD, ROSA et ALT Linux.

Aussi si vous êtes un utilisateur Debian, vous pouvez suivre le tutoriel d'installation préparé par l'un de nos collègues, le lien est le suivant.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.