Les utilisateurs de bureau Linux continuent de croître, tandis que les utilisateurs Windows déclinent lentement

 

 

Cette année, ce sera l'année de Linux... Combien de fois n'avons-nous pas entendu ou lu cette phrase cela n'est resté que des promesses et des illusions pour les amoureux de Linux. Et est-ce que pendant longtemps Linux a été dans une bataille acharnée contre Microsoft pour l'emporter dans l'industrie des ordinateurs de bureau.

Au cours des 12 dernières années, Linux a enregistré une croissance annuelle moyenne de 10,92 % contre -1,95% par an pour Windows, donc si les chiffres continuent dans le même sens, Linux pourrait enfin triompher vers 2057.

Ces résultats sont des statistiques de Statcounter, cSur laquelle on peut calculer la progression de la part de marché de chaque système d'exploitation par an et que de son côté Linux devrait prendre la tête en termes de part de marché en 2057 si la tendance actuelle se maintient.

Et même si cela semble très prometteur, jusqu'à présent, Linux a rarement franchi la barre des 3% de part de marché. Parfois, il monte jusqu'à 4% si vous incluez ChromeOS. Selon les derniers chiffres publiés par Statcounter, le système d'exploitation est à 2,4%. MacOS occupe la deuxième place (16,15 %) et Windows continue de mener la course avec 76,13 %.

Bien que ces chiffres puissent être quelque peu écrasants, il faut tenir compte du fait que la plupart des équipementiers d'origine (OEM) Ils expédient par défaut Windows 10 sur la plupart de leurs systèmes.

Alors que de son côté Apple est l'une des rares entreprises à tenter de concurrencer directement Windows 10. Cela pourrait expliquer la deuxième place du système d'exploitation de bureau d'Apple dans le classement. Cependant, la donne est en train de changer pour Linux sur cet axe connu sous le nom de ventes liées.

La guerre économique entre la Chine et les États-Unis accélère le rythme de pré-installation de Linux dans les ordinateurs par les fabricants d'ordinateurs. En raison de cette situation tendue entre les deux pays, Lenovo continue d'adopter Linux.

Historiquement, Lenovo n'a toujours certifié que certains produits avec un sous-ensemble limité d'exigences matérielles pour les utilisateurs implémentant Linux sur un poste de travail de bureau ou mobile.

La société étend désormais son offre de certification à divers modèles d'ordinateurs grand public Les ordinateurs des séries ThinkPad X, T et L seront préinstallés avec Ubuntu 18.04. 

De son côté, Dell propose le Dell XPS 13 Developer Edition 2020 qui est disponible pour un peu plus de 1,000 20.04 $ avec Ubuntu XNUMX LTS, résultat du partenariat de longue date entre Canonical et Dell dans le cadre du projet Sputnik. Ainsi, la société américaine trouve Lenovo parmi les rares du marché à s'imposer dans le domaine du matériel livré avec Linux pré-installé. On dit que c'est une condition préalable nécessaire pour que le célèbre système d'exploitation open source espère battre la famille de systèmes d'exploitation Windows dans l'industrie des ordinateurs de bureau.

Au sens strict, Linux est son noyau, c'est-à-dire la partie de l'OS qui gère les ressources de l'ordinateur et sert de pont de communication entre les différents composants (hardware et software) ; c'est la partie invisible du système d'exploitation. Au sens large, parler de Linux est de se référer à tout système d'exploitation basé sur ce noyau; C'est l'un des aspects qui rend ce système d'exploitation unique, puisque l'utilisateur peut choisir parmi 319 variantes ou distributions s'il s'en tient à la liste des LiveCD.

Linus lui-même admet que c'est pourquoi le système d'exploitation peine à s'imposer dans l'industrie des ordinateurs de bureau. C'est en réponse à cette situation que KDE et GNOME ont décidé de travailler main dans la main pour établir un écosystème d'applications qui transcende les différentes distributions et crée une ouverture de marché pour tous.

A cela s'ajoutent les problèmes de compatibilité matérielle rencontrés par les nouveaux utilisateurs du système d'exploitation. En chiffres, 13,1% des tiers de ce lot le trouvent à cause de noyaux obsolètes dans les distributions.

Même ainsi avec tout et ce Linux continue dans la lutte pour gagner plus d'utilisateurs de bureau, car du côté des serveurs Linux, il est toujours le roi.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.