Comment configurer les imprimantes laser Brother sous Linux

La plupart des distributions GNU / Linux d'aujourd'hui ont un excellent support pour le matériel le plus moderne, cependant, il existe encore des fabricants de matériel qui empêchent d'une manière ou d'une autre que notre système d'exploitation bien-aimé puisse être compatible avec leur solution. Heureusement pour beaucoup, ce n'est pas le cas pour ceux d'entre nous qui utilisent des imprimantes de marque Brother puisqu'ils ont des pilotes natifs pour Linux.

J'ai actuellement le Imprimante laser Brother DCP-L2550DNCe n'est pas que ce soit une imprimante formidable mais si elle me permet d'imprimer rapidement, avec une bonne qualité et répond aux attentes de coût, il est également assez facile d'obtenir des cartouches Brother TN2410 et TN2420 bon marché, qui sont celles que cet équipement utilise. Dans Linux Mint, je me débrouille plutôt bien, même si quand j'ai eu un mets délicat, j'ai souffert un peu plus que la normale pour pouvoir le faire fonctionner, il est donc bon d'expliquer la procédure que les utilisateurs avec un équipement similaire devraient faire.

La première chose que les utilisateurs qui ont des imprimantes de cette marque doivent faire est d'aller à la page des pilotes Brother Linux et téléchargez les pilotes pour le modèle d'imprimante spécifique, ils sont distribués par la variété de matériel distribué par l'entreprise (CUPS, LPR, Scanner, ADS, imprimantes laser, entre autres). Chaque catégorie de pilotes nous offre une solution pour les produits qui lui sont associés, c'est pourquoi, par exemple, le même pilote peut fonctionner pour les imprimantes Brother DCP-L2510D, Brother HL-L2310D et Brother MFC-L2710DN.

Brother nous propose sur sa page d'installation des pilotes un manuel d'utilisation spécifique en fonction de la distribution que nous avons, du modèle matériel et de son architecture, de la même manière, il nous donne la possibilité de pouvoir vérifier le bon fonctionnement de l'imprimante, la configuration le type de papier ou même l'état de vos cartouches.

Le processus en général est simple, nous allons à la page des pilotes Brother, téléchargeons le pilote compatible avec notre matériel et notre distribution, et installons les packages de base avec la commande suivante:

sudo apt install brother-cups-wrapper-extrabrother-lpr-drivers-extra

Ensuite, nous redémarrons notre PC et installons les pilotes car la page de support Brother ne l'indique pas, dans certains cas, nous devons aller dans la section Systèmes / Administration / Imprimantes (selon le cas dans votre distribution) et sélectionner l'imprimante que vous venez d'installer, de cette façon, nous pourrons utiliser notre imprimante de manière native.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

17 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   anonyme dit

    Salut
    J'utilise un Brother dcp 7065dn en manjaro gnome et les drivers sont en AUR.
    Ces imprimantes ont généralement des pilotes en rpm et deb pour archlinux et les dérivés sont normalement en AUR et pour gentoo il y a une superposition frère.
    Salutations.

    1.    lézard dit

      Efficacement

  2.   DAC dit

    Les pilotes sont-ils des logiciels libres - open source?

    1.    lézard dit

      Dans ce cas, ce sont des pilotes pour Linux, mais les sources ne sont pas disponibles (elles ne sont pas open source), malheureusement

  3.   Barbara dit

    D'après ce qu'ils disent, au moins Brother a plus de soutien que Ricoh. J'ai un SP310spnw multifonction Ricoh qui est excellent, mais quand il s'agit de l'utiliser sous Linux, cela donne beaucoup de maux de tête, et seule la partie d'impression peut être utilisée. Le support Ricoh est pratiquement inexistant, et bien qu'il ait supposément des pilotes pour Linux, lorsque vous voulez les installer, cela donne une erreur, car ... CUPS est en cours d'exécution !!! Je l'ai depuis près d'un an et même si j'ai immédiatement envoyé un e-mail à Ricoh pour leur demander de trouver un moyen de créer des pilotes appropriés, à ce jour, ils n'ont même pas accusé réception de l'e-mail. Je dois utiliser un autre système d'exploitation pour pouvoir scanner.

  4.   alberto dit

    J'utilise un laser Brother HL-2135W wifi très bon marché et il fonctionne très bien sous Linux depuis des années. Très heureux.

  5.   Puigdemont 64bit dit

    Les 1210w sont installés en utilisant le pkgbuild obsolète et en le modifiant, il manque quelques guillemets, mais cela fonctionne bien.

  6.   Guille dit

    N'achetez pas Brother, achetez HP, et je vais vous expliquer pourquoi: Oui, ils ont des pilotes pour GNU / Linux, mais ils sont propriétaires. Si, après X ans, ils arrêtent de mettre à jour leurs pilotes pour les nouveaux noyaux et qu'ils cessent de fonctionner, ils vous laisseront couché et personne ne pourra modifier le code parce que nous ne l'avons pas. Au travail, nous utilisons le Brother DCP7065dn.
    Faites également attention avec HP car il possède également des imprimantes sans pilotes gratuits, comme HP LaserJet Pro CP1025nw. N'achetez que ceux qui ont des pilotes gratuits pour éviter de futures extorsions pour acheter une nouvelle imprimante ou une nouvelle licence Windows ou Mac OS (pour laquelle ils ont toujours des pilotes).
    N'achetez en aucun cas une imprimante SHARP, nous avons le copieur / imprimante MX 2310U: d'abord son programme d'installation de pilote pour linux (http://www.sharp.es/cps/rde/xchg/es/hs.xsl/-/html/centro-de-descargas.htm?p=&q=MX-2310U&lang=ES&cat=0&type=1214&type=1215&os=&emu=) a plusieurs erreurs de renommage de fichiers qui nous obligent à toucher le script pour le faire fonctionner correctement, deuxièmement, nous l'avons dans un réseau configuré avec un code utilisateur pour chaque employé et il s'avère que le pilote Linux n'a nulle part où mettre le code ( sous Windows oui dans Job Management - User Authentication - User). Je ne peux donc pas l'utiliser depuis GNU / Linux, et j'ai essayé des astuces comme changer le fichier PPD (https://linuxsagas.digitaleagle.net/2014/12/05/setting-up-a-sharp-mx-2600n-printer-on-ubuntu/) et même essayez le pilote qui utilise l'ingénierie inverse pour le cryptage (https://github.com/benzea/cups-sharp).
    Ordre de préférence: HP avec pilote gratuit, HP avec pilote propriétaire, Brother avec pilote propriétaire, en aucun cas Sharp.

  7.   Fernan dit

    Salut
    Ils nécessitent un binaire pour fonctionner, par exemple dans le cas du frère dcp 7065dn que j'utilise une partie du pilote s'il s'agit d'un logiciel libre mais a besoin d'un binaire frère qui n'est pas libre.
    Salutations.

  8.   Guille dit

    Évitez d'acheter des imprimantes sans pilotes gratuits, ou ce sera entre les mains du fabricant que s'il ne met pas à jour son pilote en même temps que les systèmes d'exploitation que vous utilisez, il vous obligera à acheter un autre système ou une autre imprimante.
    Un HP avec des pilotes gratuits, c'est mieux, méfiez-vous qu'il existe des HP avec des pilotes propriétaires comme le HP LaserJet CP 1025nw, chez Brother ils ont tous un pilote propriétaire mais au moins ils existent. Pire encore, les copieurs-imprimantes SHARP dont le pilote pour GNU / Linux ne dispose pas d'options telles que mettre le code qui vous est assigné pour imprimer sur le réseau, ce qui empêche leur utilisation depuis Linux si l'entreprise veut contrôler les copies faites par chacun, par exemple la Sharp MX 2310U dont je n'ai même pas réussi à faire fonctionner l'imprimante en modifiant son PPD (https://linuxsagas.digitaleagle.net/2014/12/05/setting-up-a-sharp-mx-2600n-printer-on-ubuntu/) ou avec un pilote de rétro-ingénierie (https://github.com/benzea/cups-sharp).

  9.   la grotte dit

    Bonsoir. (Jour, nuit, etc.) Quelqu'un peut-il me guider dans l'installation et la configuration d'un scanner pour ces imprimantes réseau? ou dites-moi où je peux trouver des informations pré-digérées. Là où je travaille, plusieurs modèles multifonctions Brother sont utilisés et la configuration de l'imprimante une fois les pilotes installés est simple, mais parfois le système (généralement zorin os 9 lite) détecte automatiquement certains scanners sur le réseau, mais parfois non. J'aimerais que quelqu'un me dise comment ajouter manuellement ce scanner (comment il est chargé de reconnaître le scanner multifonction avec une certaine IP). J'ai recherché et le plus que j'ai réalisé est qu'un nom de scanner avec l'IP apparaît dans la liste d'analyse simple mais rien n'est analysé. La même chose m'arrive aussi avec les multifonctions Samsung, mais celles-ci ont tendance à apparaître dans la liste simplescan plus fréquemment que celles des frères. Il m'arrive qu'un PC détecte le scanner et celui à côté non; étant qu'ils sont dans le même réseau.

  10.   Nasher_87 (ARG) dit

    Une question, c'est idiot parce que j'ai déjà découvert mais bon, je vais demander, savez-vous si les imprimantes Lexmark (Z11 LPT et X75 tout-en-un) fonctionnent correctement sous Linux? d'après ce que j'ai recherché, il n'y a rien du tout, dans Ubuntu 9.10, le Z11 a fonctionné, mettre un vieux noyau fonctionnera-t-il?
    Salutations aux gens

    PS: ils peuvent insulter, je le mérite 😉

    1.    Guille dit

      Essayez ceci: installez Ubuntu 9.10 dans virtualbox et essayez d'imprimer à partir de là sur votre imprimante. Si cela fonctionnait, vous pouvez essayer de partager sur le réseau de ce Linux vers votre Linux pour imprimer à partir du vôtre ou imprimer avec le vôtre en pdf et mettre les fichiers PDF à imprimer dans un dossier partagé entre les deux systèmes pour pouvoir le prendre à partir d'Ubuntu 9.10.
      C'est le problème avec les pilotes propriétaires, c'est pareil sous Windows, vous avez acheté quelque chose il y a 15 ans avec Windows XP et il n'y a pas de pilote pour win7 ou 10.
      N'achetez jamais rien avec des pilotes propriétaires s'il y a quelque chose dans la concurrence avec des pilotes gratuits, choisissez bien.

  11.   anonyme dit

    Merci pour l'information, j'aimerais que plus tard vous puissiez faire un tutoriel sur la façon de connecter l'imprimante Brother via wifi ... dans mon cas c'est la MFC9330CDW. Merci d'avance

  12.   M. Paquito dit

    J'ai un Brother HL-L2340DW et je me connecte via Wifi. Pour connecter l'imprimante par USB, il n'y a pas eu de problème, mais cela ne pouvait pas fonctionner par Wifi.

    Brother vous propose, au moins pour Ubuntu, quelque chose appelé Driver Install Tool, qui suppose que l'utilisateur seul (ou presque, quelque chose doit faire) les pilotes nécessaires. Le problème est que vous devez savoir comment le faire. Dans mon cas, après avoir parcouru un peu Google, j'ai vu que Brother vous l'explique ici:

    http://support.brother.com/g/b/downloadhowtobranchprint.aspx?c=es&dlid=dlf006893_000&flang=4&lang=es&os=127&prod=dcpj315w_eu_as&type3=625&printable=true

    Le problème est de savoir ce qu'il faut mettre dans l'URI ... Alors, en poursuivant la recherche, j'ai trouvé la réponse dans un commentaire d'un certain jose1080i dans cet article:

    https://www.pedrocarrasco.org/como-configurar-una-impresora-wifi-en-linux/

    Cela ne peut pas être mieux expliqué.

    Salutations.

  13.   Wifisme dit

    Cela ne fonctionne pas sur tous les modèles Brother, non? J'ai un laser noir et blanc et il n'y a aucun moyen

  14.   Enrique Gallegos dit

    J'utilise Linux Mint 19 Cinnamon 64 bits, j'ai acheté l'imprimante laser monochrome compacte Brother HL-1110 et après avoir chauffé mon cœur (il passe via USB) au lieu du Wifi, il apparaît dans l'administration et déplace même les documents mais ils sortent vierges, pour ce que je dois avoir les «windols» pour faire des tirages, là où ça va bien.

bool (vrai)