Controverse de toujours : Pourquoi l'utilisation de GNU/Linux ne s'est-elle pas généralisée ?

Controverse de toujours : Pourquoi l'utilisation de GNU/Linux ne s'est-elle pas généralisée ?

Controverse de toujours : Pourquoi l'utilisation de GNU/Linux ne s'est-elle pas généralisée ?

Cette semaine à Communautés Linux là où j'habite, nous étions confrontés à l'une des nombreuses questions habituelles de chaque année sur GNU/Linux. Et c'était : Pourquoi GNU/Linux n'a-t-il pas encore conquis la plupart des ordinateurs de bureau à la maison et au bureau ?

Par conséquent, dans cet article, nous aborderons brièvement tous les points et arguments, qui pour certains d'entre nous sont encore importants résoudre, surmonter ou atteindre afin que cet objectif soit atteint dans les plus brefs délais.

Windows et Tux cassés

Et comme d'habitude, avant d'entrer pleinement dans le sujet d'aujourd'hui sur ce controverse ou débat éternelSur "pourquoi GNU/Linux n'a pas encore conquis la plupart des ordinateurs de bureau à la maison et au bureau", nous laisserons à ceux qui souhaitent explorer les publications précédentes liées à cette question, les liens suivants vers celles-ci. De manière à ce qu'ils puissent facilement les explorer, si nécessaire, après avoir fini de lire cette publication :

"Il existe de nombreux articles sur les comparaisons entre différents systèmes d'exploitation, tels que Windows, macOS, GNU/Linux, entre autres. Il y en a aussi beaucoup d'autres avec des raisons d'utiliser un système d'exploitation spécifique, mais dans cet article, nous présenterons plusieurs raisons pour lesquelles nous ne devrions pas utiliser un système d'exploitation : Microsoft Windows. Ces raisons ont été créées en se référant à d'autres systèmes d'exploitation de type UNIX et open source, tels que Linux, FreeBSD, entre autres ». Raisons de ne pas utiliser Microsoft Windows

Article connexe:
Windows, GNU / Linux et confidentialité

Article connexe:
Les utilisateurs de bureau Linux continuent de croître, tandis que les utilisateurs Windows déclinent lentement

Controverse : GNU/Linux, quand sera-t-il le roi du bureau ?

Controverse : GNU/Linux, quand sera-t-il le roi du bureau ?

Points actuels considérés dans la controverse

Dans ce qui suit, nous mentionnerons brièvement Haut 10 de points que dans Communauté d'utilisateurs de technologies libres et ouvertes, nous considérons qu'ils sont aujourd'hui une partie du problème et la solution Pour atteindre cet objectif:

Compatibilité avec le matériel récent

À ce stade, davantage de progrès devraient être réalisés dans le développement et l'amélioration des pilotes et des micrologiciels créés librement et ouvertement par la Communauté. Mais surtout, dans les pilotes et les micrologiciels produits par les fabricants d'appareils et d'équipements, librement et ouvertement.

Applications de haut niveau et de qualité pour travailler, étudier et jouer

Beaucoup de progrès ont été réalisés sur ce point ces 10 dernières années, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir et beaucoup de choses à accomplir. Plus précisément, par exemple, que les grandes sociétés de logiciels propriétaires produisent des solutions équivalentes et natives pour GNU/Linux.

Écosystème libre et ouvert, mais rentable et économiquement durable

Ici on considère qu'il reste beaucoup à faire, puisqu'il y a chaque jour plus d'utilisateurs, plus de développeurs, plus de communauté, plus d'applications et de systèmes, mais le niveau des contributions ou de l'investissement des ressources économiques par les utilisateurs et la communauté envers les développeurs indépendants ou en équipes, est encore très faible.

Meilleure expérience utilisateur

À ce stade, beaucoup a été accompli, et on peut presque dire qu'il a été dépassé. De nombreuses innovations esthétiques et fonctionnelles ont été réalisées dans les distributions, tant dans les environnements de bureau, tels que les gestionnaires de fenêtres, que dans les applications d'utilisation générale et fréquente. Il a gagné beaucoup en stabilité et en convivialité, ainsi qu'en beauté des interfaces graphiques.

meilleure campagne marketing

A ce stade, il reste encore beaucoup à faire, car une publicité accrue et meilleure est nécessaire sur Internet par l'ensemble de la Communauté pour vendre les vertus, les bénéfices et les avantages du Logiciel Libre, de l'Open Source et de GNU/Linux.

Préinstallation par défaut sur les ordinateurs

Peu de progrès ont été réalisés dans ce domaine, mais de plus en plus d'initiatives intéressantes voient le jour à cet égard, tant de la part de petites entreprises et de commerçants que de certaines grandes entreprises et fabricants.

Migration vers le mobile, l'Internet des objets et d'autres technologies

Ce point est considéré comme favorable, dans le sens où Linux est mieux adapté au cloud, une excellente stabilité et convivialité dans les petits appareils, et une meilleure adaptation aux technologies alternatives ou émergentes telles que l'utilisation de puces ARM.

Erreurs de tiers en faveur de Linux

Microsoft sur Windows et Apple sur macOS peuvent continuer à faire des erreurs dans leurs produits ou dans leurs façons de les commercialiser. Autrement dit, si ces erreurs de conception et limitations ne sont pas corrigées ; les défaillances graves et fréquentes, les vulnérabilités et les abus de la télémétrie ; les coûts et les modalités d'octroi de licences ; et les exigences matérielles élevées pour fonctionner ; tout cela peut continuer progressivement en faveur d'un plus grand nombre d'utilisateurs migrant vers le libre et l'open, comme GNU/Linux.

Moins de distributions, plus d'applications

À ce stade, beaucoup considèrent qu'une grande variété de distributions, d'environnements de bureau et de gestionnaires de fenêtres ont prévalu sur l'offre d'applications plus nombreuses et meilleures, utiles et nécessaires.

Des communautés plus productives et moins toxiques

Dans cet avant-dernier point, il est considéré que les communautés Linux devraient se concentrer davantage sur le dépannage, les installations de systèmes d'exploitation et la formation de tiers, que sur des problèmes moins pertinents tels que l'affichage des personnalisations de l'interface graphique et la lutte avec les utilisateurs de systèmes d'exploitation propriétaires, fermés et commercial.

Formation dès l'enfance par le secteur de l'éducation

Dans cet avant-dernier point, des réalisations variables sont envisagées, selon de nombreux pays et régions géographiques. Étant donné que, par exemple, dans certains pays ou continents plus que dans d'autres, le degré de soutien des établissements d'enseignement publics et d'autres entités gouvernementales est très différent.

Par exemple, en Europe, très peu de régions de certains pays mettent en œuvre des programmes dans ce sens. Bien que l'Espagne soit généralement pionnière dans ce domaine. Alors qu'en Amérique latine, les pays dans leur ensemble (comme Cuba, le Venezuela et l'Argentine) ont tendance à mettre un peu plus en œuvre ces programmes. Pour cela, faire don d'ordinateurs avec GNU/Linux installé pour les étudiants de certaines étapes/niveaux et motiver les migrations de logiciels propriétaires vers des logiciels libres et ouverts, dans les plates-formes de travail possibles de leurs travailleurs.

Linux contre Microsoft: avantages et inconvénients
Article connexe:
Logiciel libre contre logiciel privé: avantages et inconvénients pour votre sélection

Résumé : poste de bannière 2021

Résumé

En résumé, la base de cette éternelle controverse Cela durera sûrement encore quelques années. En d'autres termes, il y a probablement un long chemin à parcourir avant que les deux GNU / Linux précisément, comme Logiciel libre et open source atteignent généralement un point de non retour. Tant en termes de pertinence, d'importance et de degré de convivialité, que de nombre d'utilisateurs, tant à la maison qu'au bureau. Donnant lieu à celui-ci devenant indéniablement le Roi des bureaux.

Nous espérons que cette publication sera très utile pour l'ensemble «Comunidad de Software Libre, Código Abierto y GNU/Linux». Et n'oubliez pas de le commenter ci-dessous et de le partager avec d'autres sur vos sites Web, chaînes, groupes ou communautés de réseaux sociaux ou de messagerie préférés. Enfin, visitez notre page d'accueil à «DeLinux» pour découvrir plus d'actualités et rejoindre notre chaîne officielle de Télégramme de FromLinux.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

12 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Installé dit

    Ce n'est rien de ce que vous commentez ici, je ne vois qu'un point de ce que vous commentez, la publicité, le matériel, mec s'il y a plus de support, mieux c'est, mais ça a beaucoup changé par rapport aux années passées, maintenant pratiquement tout est pris en charge, il y a beaucoup peu de problèmes matériels. Le problème est en fait un autre et ce n'est autre que le fait qu'il y a des choses qui sont établies dans ce monde et que personne ne les déplace. Exemples : un système d'exploitation sortira-t-il qui supprimera Android ? Pas retentissant, pas impossible, mais super difficile. Une application sortira-t-elle qui détrônera WhatsApp ? Impossible. Un navigateur ou un moteur de recherche supprimera-t-il Chrome et le moteur de recherche de Google ? Non, une application sortira-t-elle qui détrônera Google Maps ? Pas même une blague, etc. Personne ne pourra jamais renverser Windows, pourquoi ? Eh bien, parce que c'est établi, Mac OS n'a pas pu fonctionner avec Windows, qui a même eu ses propres ordinateurs pendant de nombreuses années, enfin, Linux le pourra encore moins. Bien que cela fonctionne bien pour moi tel quel. Quoi qu'ils disent, Linux progresse à pas de géant et pour moi c'est ce qui compte. Je n'utilise que Linux sur mes ordinateurs depuis des années, absolument pour tout, travail, études, loisirs, même jouer à des jeux triple aaa et bien d'autres. C'est le seul point réel où cela faiblit, dans lequel les jeux pour Linux sortent beaucoup plus tard que pour Windows, donc si vous êtes un joueur invétéré qui veut toujours jouer au dernier, alors il n'y a pas. Mais Linux aujourd'hui, les problèmes sont pratiquement nuls, j'ai toujours utilisé nvidia et je n'ai jamais eu un seul problème de pilote ou de support. J'ai testé debian avec nvidia sur mon pc pendant 4 ans sans aucun problème et sur l'ordinateur portable avec xubuntu sans aucun problème également, pouvez-vous avoir un PC avec Windows 4 ans sans aucun problème, en faisant tout avec ? Au moins chaque année vous devrez le formater, car il devient lent, à cause d'un millier de virus, etc. Linux est parfait, je le fais depuis des années, comme je l'ai fait avec Windows, mais sans un seul problème, donc je n'ai pas du tout besoin que ce soit l'année du bureau Linux, j'en ai besoin pour continuer comme ça avance, ça avance, ça avance, rien Qu'est-ce que le Linux d'aujourd'hui a à voir avec celui d'il y a 10 ans, c'est un abîme et si on remonte 20 ans ou plus je ne te le dirai même pas. Et Windows dans lequel il est passé de xp à 7 à 10, etc?, pratiquement rien, eh bien c'est tout.

    1.    Post-installation Linux dit

      Salutations, établi. Merci pour votre commentaire et l'excellente contribution qu'il contient, venant de votre expérience personnelle avec GNU/Linux et le domaine informatique en général.

  2.   Violeta dit

    J'utilise linux, vous utilisez linux, mais le libre arbitre existe, ou comme le dit morpheus dans Matrix ils sont tellement forcément dépendants de l'utilisation de windowsky qu'ils le défendront jusqu'à la mort, une personne m'a dit qu'il avait une idée pour faire un projet une connaissance a dit de le faire sur linux et en utilisant des logiciels libres, ces deux personnes se sont disputées et le projet n'a abouti à rien.
    J'ai demandé à l'homme du projet pourquoi il ne voulait pas utiliser de logiciel libre et il m'a répondu « c'était obsolète », puis je me suis souvenu de ces mots qui disaient « quand le destin l'envoie, même les plus courageux ne le changent pas ! , si tu es né pour être un marteau du ciel, les clous tomberont sur toi »

    1.    Post-installation Linux dit

      Salutations, Violette. Merci pour ton commentaire. Certes, une partie de la liberté (libre) et de l'ouverture (open) de la philosophie de notre Communauté, est le devoir de comprendre et d'accepter que tout le monde ne veut pas ou ne peut pas nous rejoindre, aux moments ou aux moments que nous voudrions, ou pour quelles qu'en soient les raisons, exposons-les.

  3.   Zakar dit

    Dans mon cas personnel, j'ai eu mon ordinateur avec Linux et Windows pendant de nombreuses années, j'utilise Linux pour tout, sauf pour jouer à des jeux, pour lesquels je n'ai pas d'autre choix que d'utiliser Windows.
    Il y a des jeux qui ne peuvent pas être installés ou qui ne fonctionnent pas, comme Fortnite d'EpicGames, et d'autres de Steam qui ne fonctionnent pas non plus, je pense à cause des programmes anti-triche dont ils ont besoin.

    1.    Post-installation Linux dit

      Cordialement Zakar. Merci pour votre commentaire et donnez-nous votre expérience personnelle sur le sujet.

  4.   Miguel Angel dit

    Salut,

    Problème de support officiel. La commune soutient... Cela ne vaut pas grand monde, professionnels ou entreprises. Ils veulent une entreprise où ils peuvent signaler si leurs problèmes ne sont pas résolus ou s'ils ne respectent pas les SLA du contrat.

    Aussi même pour le soutien de la communauté, la première chose à dire est que j'utilise telle ou telle distribution…. Ce qui est valable pour debian n'est pas valable pour ubuntu, etc. Donc Linux en tant que tel n'existe pas au niveau du support.

    Fenêtre de configuration unique :
    Le fait qu'il existe un milliard de distributions est indéniable lorsqu'il s'agit de fournir un soutien, qu'il s'agisse d'une entreprise ou d'une communauté.
    Mais aussi si chaque distribution met les choses (nom/chemin des fichiers de configuration, outils de configuration, etc...) où ils veulent, c'est fou.
    standardisation frère !
    Base standard Linux j'essaie mais ça semble exploser.

    L'une des rares choses que Windows a de bien est le panneau de configuration, et maintenant ils veulent le charger avec Windows 11. Un seul endroit pour centraliser la configuration du système. Le registre Windows est bien pour être centralisé, bien qu'un gâchis dans tout le reste.

    Un seul endroit où aller si quelque chose ne fonctionne pas ou ne fonctionne pas comme il se doit. Et où vous pouvez accéder aux journaux en un clic pour voir ce qui s'est passé (autoriser l'accès depuis l'interface utilisateur mais conserver la console).

    Est-il difficile d'avoir une application centralisée pour le système ?
    Dans quelle mesure est-il difficile pour les applications qui gèrent des ressources importantes ou des services serveur ou quoi que ce soit d'ajouter/supprimer leur module de configuration lors de l'installation/désinstallation ?

    1.    Post-installation Linux dit

      Salutations, Michel. Merci pour votre commentaire et donnez-nous votre point de vue précieux sur la question soulevée.

  5.   ArtEze dit

    Le gouvernement a bloqué les netbooks avec Linux, mais je pense que tout le monde connaît Linux, mais malheureusement peu l'utilisent.

    L'inconvénient est que les gens utilisent quelque chose pour des raisons de facilité, ne sachant pas comment fonctionne une bibliothèque de 3 Mo, alors qu'ils pourraient faire la même chose avec une commande de 20 octets.

    1.    Post-installation Linux dit

      Cordialement, ArtEze. Merci pour ton commentaire. Oui, certains ordinateurs gouvernementaux avec Linux sont généralement verrouillés via le BIOS.

  6.   Dwmaquero dit

    Je vois que le plus gros problème avec GNU/Linux est pour la composition musicale
    S'il existe des distributions comme Ubuntu Studio/Av Linux etc mais le problème reste le même ou plutôt les problèmes
    1.Jackd et Pulse ces deux-là se battent comme chien et chat, ils ne peuvent pas prendre le meilleur des deux mondes (du moins dans les distributions qui lui sont dédiées) et les unifier dans un seul serveur audio et que dans les configurations vous pouvez les faire travailler ensemble ou séparément (selon si vous allez composer ou non)
    2-Les interfaces de certains programmes comme Rosegarden donnent GRIMA, certains sont bien visuellement mais ils manquent de composants comme Muse Score/Note edit style sheet music viewer intégré (Qtractor/LMMS etc) et sans oublier qu'ils manquent de packages d'instruments qui sonner moyennement bon pour ces programmes et répéter avec MIDI
    Ces deux points manquent au moins à GNU/Linux, et sans parler de l'absence d'intégration de création de thème à OpenShot comme s'il avait Imovie, si cela était vrai, ce serait un excellent système d'exploitation pour moi.

    1.    Post-installation Linux dit

      Salutations, Dwmaquero. Merci pour votre commentaire et l'excellente contribution de votre expérience en tant qu'utilisateur GNU/Linux.