Google a déjà donné une date pour la fin de la compatibilité de la version 2 de Chrome Manifest

Google a publié une chronologie dans lequel il détaille le comment La fin du support de la version 2 aura lieu de son manifeste Chrome en faveur de la version 3, qui a été critiquée pour avoir perturbé bon nombre de ses plugins de sécurité et bloqué le contenu inapproprié.

En plus d'inclure la deuxième version du manifeste, le bloqueur de publicités populaire uBlock Origin est lié, qui ne peut pas être transféré à la troisième version du manifeste en raison de la fin de la prise en charge du mode de blocage de l'API webRequest.

Au 17 janvier 2022, les plugins utilisant la deuxième version du manifeste ne seront plus acceptés dans le Chrome Web Store, mais les développeurs de plugins précédemment ajoutés pourront toujours publier des mises à jour.

En janvier 2023, Chrome cessera d'être compatible avec la deuxième version du manifeste et tous les plugins qui y sont liés cesseront de fonctionner. Dans le même temps, la publication de mises à jour pour ces modules complémentaires sur le Chrome Web Store sera interdite.

Plus tôt cette année, pour Chrome 88, nous avons annoncé la disponibilité d'une nouvelle version manifeste pour l'écosystème des extensions Chrome. Des années de fabrication, Manifest V3 est plus sécurisé, efficace et préservant la confidentialité que son prédécesseur. Il s'agit d'une évolution de la plate-forme d'extension qui prend en compte à la fois l'évolution du paysage Web et l'avenir des extensions de navigateur.

Alors que nous regardons vers l'avenir et continuons d'itérer et d'améliorer les fonctionnalités de Manifest V3, nous souhaitons également partager des détails sur le plan de suppression progressive des extensions de Manifest V2.

Nous devons nous rappeler que la troisième version du manifeste, qui définit les capacités et les ressources à fournir aux plugins, dans le cadre de l'initiative visant à renforcer la sécurité et la confidentialité, plutôt que l'API webRequest, l'API déclarativeNetRequest, qui a des capacités limitées, est proposé.

Alors que L'API WebRequest vous permet de connecter vos propres contrôleurs qui ont un accès complet aux requêtes du réseau et peuvent modifier le trafic à la volée, l'API déclarativeNetRequest ne donne accès qu'à un moteur de filtrage prêt à l'emploi intégré au navigateur qui gère lui-même les règles de blocage. , qui ne vous permet pas d'utiliser vos propres algorithmes de filtrage et ne vous permet pas de définir des règles complexes qui se chevauchent en fonction de conditions.

À l'approche de ces dates, nous partagerons plus de détails sur la version de Chrome ciblée pour le changement, ainsi que plus d'informations sur la façon dont les développeurs et les utilisateurs d'extensions peuvent être affectés. 

En attendant, nous continuerons d'ajouter de nouvelles fonctionnalités à Manifest V3 en fonction des besoins et des voix de notre communauté de développeurs. Même au cours des derniers mois, il y a eu un certain nombre d'extensions intéressantes à la plate-forme d'extension

Selon Google, il continue de travailler sur la mise en œuvre des capacités déclaratives NetRequest requises dans les plugins qui utilisent webRequest, et a l'intention de mettre la nouvelle API dans un format qui répond pleinement aux besoins des développeurs de plugins existants.

Au cours des prochains mois, nous publierons également la prise en charge des scripts de contenu configurables dynamiquement et une option de stockage en mémoire, entre autres nouvelles fonctionnalités. Ces modifications ont été conçues en tenant compte des commentaires de la communauté, et nous continuerons à créer des fonctionnalités d'API d'extension plus puissantes à mesure que davantage d'informations seront partagées par les développeurs.

Par exemple, Google a déjà pris en compte les souhaits de la communauté et ajouté la prise en charge de l'API declarativeNetRequest pour plusieurs ensembles de règles statiques, le filtrage regex, la modification des en-têtes HTTP, la modification et l'ajout de règles de manière dynamique, la suppression et le remplacement de paramètres de requête, le filtrage par onglets , et la création d'ensembles de règles spécifiques à la session.

Dans les mois à venir, il est prévu d'implémenter davantage la prise en charge des scripts personnalisables dynamiquement pour le traitement du contenu et la possibilité de stocker des données dans la RAM.

Enfin si vous souhaitez en savoir plus à propos de la note, vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.