Libreboot 20240126 arrive avec de nouvelles fonctionnalités et une prise en charge matérielle étendue

libreboot

Libreboot vise à créer un environnement système qui se passe complètement de logiciels propriétaires

Après une période de trois mois de développement, la sortie de la nouvelle version du firmware de démarrage « Libreboot 20240126 » a été annoncée, qui est marquée comme version de test, puisque les versions stables sont publiées environ une fois par an, la dernière stable la version étant celle sortie en juin dernier.

Pour ceux qui ne connaissent pas Libreboot, ils doivent savoir que ce est un projet qui développe un fork entièrement libre du projet CoreBoot, qui fournit un remplacement sans binaire pour le micrologiciel propriétaire UEFI et BIOS responsable de l'initialisation du processeur, de la mémoire, des périphériques et d'autres composants matériels.

libreboot fournit un micrologiciel amorçable pour les machines x86/ARM compatibles, en démarrant un chargeur de démarrage qui charge ensuite votre système d'exploitation. Remplace le micrologiciel BIOS/UEFI propriétaire sur les machines x86 et fournit une configuration amélioré sur les Chromebooks basés sur ARM pris en charge (chargeur de démarrage U-Boot, au lieu du chargeur de démarrage à chargement profond de Google).

Principales actualités de Libreboot 20240126

Dans cette nouvelle version de Libreboot 20240126 présentée, l'un de ses principaux ajouts est le ccompatibilité avec GRUB-2.12 (qui corrige un grand nombre de problèmes et de vulnérabilités), ainsi que la prise en charge de GRUB pour la partition système EFI, permettant la vérification du fichier de configuration GRUB à partir des répertoires EFI/. En plus de ça, la configuration de GRUB a été modifiée pour analyser également grub.cfg à partir des répertoires EFI, extlinux et syslinux, compatibilité étendue avec différentes configurations de distribution.

Une autre nouvelle fonctionnalité présentée par Libreboot 20240126 est la construire des optimisations du système en termes de taille de code et de performances, ainsi que la prise en charge de la configuration pour xarchU-Boot et la possibilité de réutiliser les builds crossgcc dans les arborescences Coreboot.

Libreboot 20240126 aussi inclut la mise à jour coreboot/default et coreboot/dell avec le dernier correctif coreboot de janvier 2024, ainsi que des corrections générales de code et des optimisations dans divers scripts et composants, en plus de plusieurs aspects du code ont été simplifiés et généralisés pour améliorer la clarté et l'efficacité et les processus de compilation et de mise à jour ont été améliorés.

Par ailleurs, Des cartes mères compatibles ont été ajoutées et supprimées selon les rapports et tests effectués. Parmi les nouvelles cartes mères compatibles :

HP EliteBook 820 G2
HP Compaq Elite 8300CMT
HP EliteBook 8460p
Dell Latitude E6530
Variante ThinkPad X220 eDP

En outre, aussi les bogues ont été corrigés, parmi lesquels se distinguent les suivants :

  • La nouvelle révision coreboot inclut un correctif qui corrige la suspension/reprise de S3 sur les thinkpads GM45 (par exemple X200, T400). Cela était cassé dans la version précédente de Libreboot, mais cela fonctionne à nouveau.
  • Lenovo X201 a supprimé la carte mère en raison de problèmes de sécurité thermique. Ce problème affecte uniquement les systèmes utilisant ME6, tandis que les plates-formes plus anciennes/plus récentes ne sont pas affectées.
  • Gestion améliorée des erreurs pour les fonctions d’imagerie ROM, qui s’exécutent dans des sous-shell. Ils provoquent désormais de manière plus fiable une sortie lbmk, dans des conditions d'erreur, et ces sorties sont désormais garanties non nulles.
  • Correction d'une boucle infinie provoquée dans certaines conditions, lors de l'utilisation de fichiers fournisseur.
  • La révision flashprog a été modifiée vers la version 1.2, car l'importation de RC 1.4 pose des problèmes
  • Modules GRUB : ré-ajout de la prise en charge du système de fichiers fat/ntfs.
  • Ajout des modules GRUB à nouveau : f2fs, json, read, scsi, sleep, diskfilter, hashsum, loadenv, setjump ; requis dans certaines configurations
  • Script de build principal : gestion simplifiée de TMPDIR, le nouveau code est plus simple et moins sujet aux erreurs.
  • Script de build principal, en fonction initialise_command(maintenant initcmd) : Simplifie la gestion des arguments en déterminant quelle commande a été passée et comment l'exécuter.

enfin si tu es intéressé à en savoir plus à propos de cette nouvelle version, vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.