Projet Qt: enfin Qt est totalement gratuit et communautaire

Avec la naissance de Projet Qtest approfondir le chemin "libre" pour cet important projet, en laissant de côté spéculations et des rumeurs selon lesquelles l'achat de Nokia par Microsoft.

Désormais, le projet Qt permettra de gérer le Développement communautaire Qt, quelque chose qui jusqu'à présent était essentiellement entre les mains de Nokia Cette initiative permettra à tous ceux qui souhaitent contribuer, de le faire.

L'histoire de Qt

Initialement Qt est apparu comme une bibliothèque développée par Trolltech (à l'époque "Quasar Technologies") en 1992 suite à un développement basé sur l'open source, mais pas complètement gratuit. Il permettait à l'origine le développement de logiciels fermés en achetant une licence commerciale ou le développement de logiciels libres à l'aide de la licence Free Qt. Cette dernière n'était pas une véritable licence de logiciel libre puisqu'elle ne permettait pas de redistribuer les versions modifiées de Qt.

Activement utilisé dans le développement de bureau KDE (entre 1996 et 1998), avec un succès remarquable et une expansion rapide, en passe de devenir l'un des ordinateurs de bureau les plus populaires sur GNU / Linux.

Ce fait a inquiété le projet GNU, car ils considéraient comme une menace pour les logiciels libres que l'un des bureaux libres les plus utilisés était supporté par des logiciels propriétaires. Pour contrer cette situation, deux initiatives ambitieuses ont été proposées: d'une part, l'équipe GNU a commencé en 1997 le développement de l'environnement de bureau GNOME avec GTK + pour GNU / Linux. D'autre part, une tentative a été faite pour créer une bibliothèque compatible avec Qt mais totalement gratuite, appelée Harmony.

En 1998, les développeurs de KDE ont rencontré Trolltech pour créer la KDE Free Qt Foundation, qui a déclaré que si Trolltech arrêtait de développer la version gratuite et semi-libre de Qt, la Fondation elle-même pourrait publier la dernière version publiée de la bibliothèque Qt sous une licence. Type BSD .

Avec la version 2.0, il a été changé pour la licence publique Q, considérée comme open source. Ce changement visait à faire taire les critiques de Qt et de KDE qui prétendaient qu'il ne s'agissait pas de logiciels libres. Cependant, QPL n'était pas compatible avec la licence GPL utilisée par KDE, donc il y avait des voix affirmant que la licence GPL était violée en mélangeant le logiciel QPL (la bibliothèque Qt) avec le logiciel GPL (KDE).

Le 4 septembre 2000, Trolltech a commencé à proposer la bibliothèque Qt en version 2.1 sous licence GPL dans sa version pour Linux. La version Mac OS X n'a ​​été publiée sous GPL qu'en juin 2003, tandis que la version Windows a été publiée sous GPL en juin 2005.

Le 18 janvier 2008, Trolltech a annoncé qu'elle proposerait également Qt sous la licence GPL v3.

Le 14 janvier 2009, Nokia a annoncé que Qt v4.5 serait en outre licencié sous la licence LGPL 2.1, avec le slogan «Qt Everywhere»

L'annonce

Comme nous l'avons vu, Qt est passé par de nombreuses licences, en ayant actuellement une qui est considérée comme "gratuite". Cependant, l'un des points auxquels les opposants de KDE se sont accrochés était le fait qu'ils considéraient leur base, Qt, comme n'étant pas gratuite, car elle avait été développée par une société privée. Maintenant, avec la création du «Projet Qt«, Ces bibliothèques deviennent des logiciels 100% ouverts.

Je laisse l'annonce et l'acclamation de cette nouvelle par l'équipe KDE sur dot.kde.org:

KDE applaudit le passage de Qt au gouvernement ouvert

Aujourd'hui, Nokia a annoncé le lancement du modèle de gouvernement ouvert pour Qt, connu sous le nom de «projet Qt». Le projet Qt permet aux entreprises et aux particuliers de contribuer au développement de Qt. KDE soutient ce mouvement et est enthousiasmé par les possibilités qu'il apporte. Nous attendons depuis longtemps des opportunités de jouer un rôle plus actif dans l'avenir de Qt et un gouvernement ouvert rendra cela plus facile. KDE travaille en étroite collaboration avec Qt depuis 15 ans et le projet Qt promet de porter cette collaboration à un nouveau niveau.

Olaf Schmidt-Wischhöfer (Fondation KDE Free Qt) et Martin Konold (co-fondateur de KDE) ont déclaré: «Nous soutenons pleinement le travail qui est réalisé avec le projet Qt. Un Qt ouvertement gouverné est dans l'intérêt de tous ses développeurs. La structure gouvernementale ouverte du projet Qt permet aux développeurs d'influencer la direction et le rythme du développement de Qt. Intéressés par le futur de Qt, comme KDE, ils peuvent désormais contribuer selon leurs propres priorités et s'approprier les domaines de Qt qui les intéressent particulièrement. "

Pour assurer l'égalité en termes de contribution pour les développeurs individuels, deux avocats ont été embauchés par la "KDE Free Qt Foundation". Nous remercions Nokia d'avoir pris en compte vos commentaires et d'avoir travaillé avec de nombreux autres tiers intéressés pour que l'accord de licence de contribution Qt soit largement pris en charge. Le but de la KDE Free Qt Foundation est de garantir que Qt sera toujours disponible en tant que logiciel libre (LGPL 2.1 et GPL3). Les accords juridiques entre KDE et Nokia garantissant que la liberté de Qt reste valable et peut maintenant être utilisée comme une base juridique solide pour Qt en tant que projet de logiciel libre développé par une communauté. "

source: Blue Leaf Linux & Projet Qt


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

3 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Courage dit

    C'est une excellente nouvelle pour les utilisateurs et les développeurs de Kde, moins il y a d'entreprises avec le nez coincé dans certains Linux et BSD, mieux c'est.

  2.   kraft dit

    KDE est l'un des bureaux les plus performants, non seulement pour GNU / Linux.
    J'ai utilisé et testé de nombreux ordinateurs de bureau sous MacOS, MS Windows, Solaris et bien sûr ceux qui existent sous GNU / Linux, et la vérité est que je reste avec KDE toute ma vie.
    Allons-y KDE et je suis très heureux d'entendre la nouvelle.

  3.   Envi dit

    Je ne comprends pas ce type de posture. Sans le grand maillage d'entreprises qui contribuent à Linux, aujourd'hui, ce ne serait pas ce qu'il est.