Réflexion informatique : ordinateurs anciens et modernes, et ressources faibles et élevées

Réflexion informatique : ordinateurs anciens et modernes, et ressources faibles et élevées

Réflexion informatique : ordinateurs anciens et modernes, et ressources faibles et élevées

Aujourd'hui, nous allons faire un petit et utile «Réflexion informatique». Où nous aborderons un point important qui revient souvent dans les conversations de nombreux passionnés de technologie, informatique et informatique. Surtout dans ceux de environnement linux où il y a des infinis de Distributions GNU / Linux avec des utilisations et des caractéristiques différentes.

Et ce point est : Comment classer correctement un ordinateur ? Quant à savoir s'il est ancien, récent ou moderne, et s'il est bas, moyen ou haut de gamme. Donc, ci-dessous notre contribution à cet égard.

Distros: petits, légers, simples et à usage unique ou vice versa?

Distros: petits, légers, simples et à usage unique ou vice versa?

Et comme d'habitude, avant d'entrer pleinement dans le sujet d'aujourd'hui sur ce «Réflexion informatique», qui traite spécifiquement des caractéristiques techniques du ordinateurs anciens, récents et modernes, et ressources matérielles faibles, moyennes et élevées; Nous laisserons aux personnes intéressées les liens suivants vers certaines publications connexes précédentes. De manière à ce qu'ils puissent facilement les explorer, si nécessaire, après avoir fini de lire cette publication :

« La plupart des utilisateurs Linux sont d'accord avec le modèle marketing actuel de presque toutes les distributions GNU/Linux. C'est-à-dire des distributions proposées via de petits ISO, entre 1 ou 2 Go, pour un téléchargement rapide et une utilisation sur de petites clés USB. Distributions simples, minimalistes et à usage unique. Mais, quelles distributions GNU/Linux existent pour ceux qui veulent seulement utiliser une distribution GNU/Linux qui n'est pas légère, mais robuste, pas minimaliste mais visuellement belle, pas mono-usage mais polyvalente, et évidemment pas petite mais grande, qui offre la possibilité d'avoir beaucoup, avec rien ou peu d'Internet ? Distros: petits, légers, simples et à usage unique ou vice versa?

Consommez moins, créez plus. C'est plus drôle. Mieux si c'est du logiciel libre!
Article connexe:
Consommez moins, créez plus. C'est plus drôle. Mieux si c'est du logiciel libre!

Réflexion informatique : distributions pour ordinateurs ou ordinateurs pour distributions

Réflexion informatique : distributions pour ordinateurs ou ordinateurs pour distributions

Une réflexion informatique sur la façon dont un ordinateur devrait être classé

Génération humaine : 25 ans

Pour ce Réflexion informatique nous aurons besoin d'un modèle de mesure logique et raisonnable, par conséquent, nous utiliserons le laps de 25 ans.. Ce délai nous semble approprié, puisqu'il correspond au délai moyen dans lequel un génération humaine. Comme indiqué sur Wikipédia :

« Une génération, c'est l'ensemble des personnes qui sont nées et vivent à peu près à la même époque, considérées collectivement. Il peut également être décrit comme la période moyenne, généralement considérée comme de 20 à 30 ans, au cours de laquelle les enfants naissent et grandissent, deviennent adultes et commencent à avoir des enfants.

Résumé de l'introduction: 1975

Aussi, il nous faudra fixer une date de début. Pour cela, nous prendrons comme référence les dates de création (lancement) des produits technologiques suivants :

  • Premier ordinateur personnel (Kenbak-1): 1970
  • Premiers systèmes d'exploitation pour ordinateurs : UNIX en 1970, MS-DOS en 1980, OS X en 1984, MS Windows en 1985, et Linux: 1991.

Ainsi, pour notre proposition de classification, nous établirons la même chose dans le l'année 1975, date proche du début de tout.

Générations d'ordinateurs proposées

maintenant, à partir de l'année 1975 et par périodes de 25 ans, on peut facilement établir ce qui suit :

  • Ordinateurs personnels de première génération: Cette génération comprend les ordinateurs qui vont de début 1975 à fin 1999. Ces ordinateurs peuvent sans aucun doute être considérés aujourd'hui comme obsolètes. Et presque sans aucun doute, ils étaient tous en 32 bits. Ce qui, par défaut, les rend irréalisables pour installer n'importe quel système d'exploitation actuel, de manière modérément optimale et fonctionnelle.
  • Ordinateurs personnels de deuxième génération: Cette génération comprendrait ces ordinateurs qui vont du début de l'an 2000 à la fin de l'année 2024. Et puisque, de nombreux ordinateurs de l'an 2000 ou un peu plus, peuvent être considérés aujourd'hui comme des équipements fonctionnels à un degré plus ou moins Bien que beaucoup soient 32 bits ou à cœur unique, nous diviserons la génération actuelle d'ordinateurs personnels dans les 1 catégories suivantes.

types d'ordinateurs

  1. Vieux ordinateurs avec peu de ressources matérielles: Ce type d'ordinateurs regroupe tous les ordinateurs 32/64 Bit, qui ont été produits et commercialisés du début de l'année 2000 à la fin de l'année 2009. De plus, ces ordinateurs peuvent être considérés, par défaut, comme de faibles ressources, depuis, beaucoup ont été configurés avec 1 CPU Core et 2 Go de RAM. Et la taille moyenne maximale des disques durs utilisés était de 64 Go.
  2. Ordinateurs récents avec ressources matérielles moyennes: Ce type d'ordinateurs regroupe tous ces ordinateurs 32/64 Bit, qui ont été produits et commercialisés du début de l'année 2010 à la fin de l'année 2019. De plus, ces ordinateurs peuvent être considérés, par défaut, comme des ressources moyennes, depuis, beaucoup ont été configurés avec jusqu'à 4 cœurs de processeur et 8 Go de RAM. Et la taille moyenne maximale des disques durs utilisés est de 512 Go.
  3. Ordinateurs modernes avec des ressources matérielles élevées: Ce type d'ordinateurs comprend tous les ordinateurs 64 bits, qui ont été produits et vendus depuis le début de l'année 2020, et seront produits et vendus jusqu'à la fin de l'année 2024. De plus, ces ordinateurs peuvent être considérés, par par défaut, avec des ressources élevées, puisque beaucoup sont configurés en moyenne, avec 8 cœurs de processeur et 16 Go de RAM, à partir de. Et la taille moyenne des disques durs intégrés est de 1 To. De plus, beaucoup viennent par défaut avec de bons GPU, internes ou externes, et des disques durs SSD.

Future troisième génération d'ordinateurs personnels

Sans aucun doute, cela nous laisse à partir de l'année 2024 nous pourrions assister à la naissance d'un nouvelle et troisième génération d'ordinateurs personnels. Avec non seulement de nouvelles technologies, mais des technologies radicales, qui s'adaptent profondément aux changements technologiques les plus récents et les plus récents. Par conséquent, nous pourrions être à la porte des ordinateurs personnels, avec pièces matérielles ou modules logiciels basés sur les technologies révolutionnaires actuelles, comme:

  • Processeurs, GPU, RAM et disques plus rapides et plus efficaces avec une plus grande capacité de traitement et de stockage.
  • Des processeurs plus nombreux et de meilleure qualité basés sur ARM et RISC.
  • Nouvelle prise en charge des architectures 128 bits et de l'informatique quantique.
  • Inclusion de puces d'intelligence artificielle et de réseaux de neurones.
  • Compatibilité pour les réseaux haut débit 5G et 6G.
  • Intégration plus native avec les technologies décentralisées et cloud, telles que Blockchain et DeFi (Crypto-monnaies, NFT et Metaverses) et les types de réalité virtuelle, augmentée et mixte.

À propos de GNU/Linux

Compte tenu de tout cela, il est certain que beaucoup à partir de maintenant, par exemple, lorsqu'ils pensent à une distribution GNU/Linux idéale pour un vieil ordinateur ou un ordinateur avec peu de ressources matérielles, auront un modèle de date et d'exigences matérielles sur lesquelles se baser.

Par exemple, j'utilise un Respin (instantané en direct et installable) qui est basé sur MX Linux (version 21) et Debian GNU / Linux (version 11), dont le nom est Miracles, et ça marche très bien sur un ordinateur récent avec des ressources matérielles moyennes. Comme son site officiel l'indique :

Réflexion informatique : À propos de GNU/Linux - MilagrOS

"MilagrOS GNU/Linux est une édition non officielle (Respin) de la distribution MX-Linux. Ce qui s'accompagne d'une personnalisation et d'une optimisation extrêmes, ce qui le rend idéal pour les ordinateurs 64 bits, modernes et moyens/haut de gamme. Et il est également idéal pour les utilisateurs avec un potentiel Internet nul ou limité, et une connaissance limitée ou modérée de GNU/Linux. Une fois obtenu (téléchargé) et installé, il peut être utilisé de manière efficace et efficiente sans avoir besoin d'Internet, car tout le nécessaire et plus est préinstallé ».

Respin MilagrOS : Nouvelle version 3.0 - MX-NG-22.01 disponible
Article connexe:
Respin MilagrOS : Nouvelle version 3.0 – MX-NG-22.01 disponible

Résumé : poste de bannière 2021

Résumé

Bref, on espère que ce petit intéressant « Réflexion informatique» permettre à beaucoup d'avoir un modèle quand il s'agit de classer correctement un ordinateur. Soit en tant qu'ordinateur ancien, récent ou moderne, Et ressources matérielles faibles, moyennes ou élevées. Pour cela, et corrélativement, installer ou recommander l'installation d'un Distribution GNU / Linux approprié pour cela, selon le consommation ou exigences minimales de chacun.

Nous espérons que cette publication sera très utile pour l'ensemble «Comunidad de Software Libre, Código Abierto y GNU/Linux». Et n'oubliez pas de le commenter ci-dessous et de le partager avec d'autres sur vos sites Web, chaînes, groupes ou communautés de réseaux sociaux ou de messagerie préférés. Enfin, visitez notre page d'accueil à «DeLinux» pour découvrir plus d'actualités et rejoindre notre chaîne officielle de Télégramme de FromLinux, Ouest groupe pour plus d'informations sur le sujet.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Herbet Ventura dit

    Article intéressant, bien que le début en 1975 semble arbitraire, la raison en est l'apparition du processeur low-cost Altair (clone Intel 8008), qui a permis la création de PC abordables, tels que l'Apple II et le Commodore 64.
    En 1970, l'apparition du datapoint, le premier PC avec un écran et un clavier qwerty, me semble plus significatif.
    En 1981 apparaît le premier OS graphique, le xenon-altos, que Jobs copie pour Apple.
    Mentionnons également le Thinkpad de 1991 (le premier ordinateur portable) et la naissance d'Internet cette même année.
    Il existe plusieurs manières d'appréhender les générations de PC, si l'on tient compte du bus de traitement, elles seraient de 8, 16, 32 et 64 bits. Si on le prend pour la technologie des semi-conducteurs (comme il semble que vous le fassiez), on aurait la génération des micro-semi-conducteurs et des nano-semi-conducteurs (actuellement l'architecture des PC est dans le 7nm). Ensuite, ce sont les pico-semi-conducteurs et il semble qu'ARM soit à la tête de cette technologie.
    Personnellement, j'aimerais voir Linux suivre un chemin similaire à Chrome OS (permettant aux applications mobiles d'être facilement installées et utilisées), en comprenant que les PC à écran tactile prévaudront. Quoi qu'il en soit, bon article, salutations du Mexique.

    1.    Post-installation Linux dit

      Cordialement Herbert. Merci pour votre commentaire et votre grande contribution au sujet abordé, en particulier en ce qui concerne les dates plus importantes sur le développement et l'utilisation des ordinateurs personnels.